Voici aujourd’hui les 5 astuces que je vous propose afin de réussir vos missions de prospection commerciale.En effet, parce que la téléprospection est avant tout un métier avec des process et des techniques de plus en plus élaborées, et qui donc ne s’improvise pas, nous allons vous offrir  quelques conseils enfin de mieux appréhender vos missions de téléprospection et de télévente.

Premièrement : travailler en toute sérénité:

Dans beaucoup de centres d’appels, prospection commerciale rime avec quantité. Pourtant, à bien y regarder il est évident qu’une bonne téléprospection passe pour un travail de qualité, afin par exemple de bien valider les critères émis par la société commanditaire. En effe, un chef d’entreprise préfère avoir moins de rendez-vous et plus de qualité. On entend parfois certains patrons se plaindre d’un manque de rigueur lors de la qualification du fichier. Le commercial se retrouve alors à perdre son temps avec des rendez-vous non qualifiés. La cause est simple : en voulant faire du chiffre à tout prix, le téléprospecteur, le télévendeur, le téléacteur ou encore le téléopérateur va vouloir se précipiter et de ce fait, va bacler la phase de qualification du rendez-vous.

Deuxièmement : se familiariser avec le secteur d’activité concerné

En se renseignant sur le secteur d’activité de votre société commanditaire, vous serez plus convaincant, plus persuasif lors de vos entretiens téléphoniques. En effet, plus vous maîtriserez les concepts et les enjeux de votre client, plus votre demande sera écoutée et sera prise en compte. Cet aspect est très important, car cela donnera peut-être envie à votre société commanditaire de vous confier le maximum de positions, notamment en vous prenant des postes de télévente supplémentaires.

Troisièmement : cibler les bonnes plages horaires

Appeler entre 12h et 14h pour cibler les actifs, en pleine journée pour les retraités, le week-end pour les familles etc… Pour optimiser les coups de fils en téléprospection, il convient de rappeler que certains profils ont des spécificités en termes de disponibilités, et le bon téléopérateur se doit de le savoir, afin de gagner du temps et de l’efficacité. Evidemment tout est relatif, et chaque lieu et chaque époque a ses spécificités propres, mais disons que d’une manière générale, certaines grandes tendances se dégagent en termes de profils (âge, situation familiale, situation professionnelle, etc…).

Quatrièmement : anticiper les objections en préparant des réponses adaptées

Question de préparation dirons-nous. Avec l’expérience, un bon téléacteur doit pouvoir à terme anticiper les 3/4 des objections et y répondre correctement. Cinquièmement : laisser toujours une bonne image derrière soi : Le client pas intéressé d’aujourd’hui sera peut- être votre principal client demain. La vérité du jour n’est pas forcément celle du lendemain.

Cinquièmement : Oubliez ce que je viens de dire et innovez.

Créez vos propres astuces et arrêtez de vous reposer sur les écrits des autres (!). N’hésitez pas à faire preuve d’originalité, de personnalité et d’anti-conformisme. Un peu de créativité dans un domaine peu évident peut révolutionner la profession. Devenez les Ché Guévara de la prospection commerciale !Voilà les marketeux pour aujourd’hui. Je vous dis à lundi, et d’ici-là : closez !