Of course, comme partout, pour vous, pour demain, un bon centre d’appels offshore, a besoin des meilleurs éléments à chaque poste, afin de finir parmi les meilleurs, de tutoyer les étoiles, bref, d’être des winners. Mais avant ça, il faut passer le premier tour, sortir des poules afin de bien aborder la phase des qualifications… de fichiers bien sûr.  Parce que si vous souhaitez devenir le Fc Barcelone de la téléprospection, les Messi de la prise de rendez-vous, les Cristiano Ronaldo de la détection de projets et les Ribéry de la télévente, et ben il vous faudra faire preuve de travail, de persévérance et d’esprit d’équipe.(Bruits de crampons dans les couloirs) « Allez les gars, oh !!! Allez, allez, allez !!! Costauds !!! »

Dirigeants de rêve pour votre centre d’appels offshore

  • Un PDG visionnaire pour la maison-mère du centre d’appels offshore : Un bon PDG, ça ne veut pas dire quelqu’un qui lâche juste les ronds. Il faut quelqu’un qui permette au coach de travailler dans la sérénité (exit Abrahamovic de Chelsea ou Berlusconi du Milan AC par exemple), tout en ayant un projet à long terme avec celui-ci. Une sorte de Joan Laporta (ex Pdt du Barça) par exemple.
  • Un manager de centre d’exploitation diplomate :Le manager d’un club, c’est un peu le DG de la boîte : il fait la relation entre le groupe (coach, joueurs et staff) et le PDG, donc autant dire qu’il doit justifier d’une grande diplomatie et d’un certain sens de la responsabilité, et de qualités de manager irréprochables. Misez sur un Arsène Wenger à mon sens.
  • Un coach exigent :La vie n’est pas toujours un long fleuve tranquille en centre d’appels offshore, et pour encadrer tout ce beau monde, il faut évidemment un responsable à poigne, avec de l’expérience dans le métier. Privilégiez donc un Alex Ferguson, qui a déjà bien roulé sa bosse sur les terrains de Premier League et de Ligue des Champions.

Joueurs de rêve pour votre centre d’appels offshore

  • En prise de rendez-vous : A ce poste très demandé, il vous faut un stratège, un homme qui arrive à organiser les échanges et à amener son adversaire sur son terrain. Polyvalent et homme de caractère, il vous permettra de regonfler à bloc vos joueurs par son talent d’orateur. Il arrive à conclure au moins une par jour, ce qui le rend assez prolifique. Problème : ce genre de joueur, à la Steven Gerrard (Liverpool, international anglais) tend à disparaître.
  • En détection de projets : Du nez. Un joueur qui a du nez. Un « senteur » de bons coups. Un renard des surfaces, un petit malin aux grandes idées : c’est cela qu’il vous faut pour de la détection de projets. Plutôt expérimenté et un brin espiègle, il vous semble nonchalant jusqu’à ce qui vous dégote le bon coup. D’une race à part, ce type de profil se paie cher, mais peut vous rapporter gros. Je pense à un Inzaghi par exemple.
  • En télévente : Son objectif : conclure. Peu importe le script, le secteur d’activité, la zone géographique,… ce qui l’intéresse, c’est les réalisations. Super efficace, il peut causer  quelques désagréments à cause de cette personnalité égoïste et individualiste. Un Zlatan Ibrahimovic dans le texte.Et en commentateur de rêve pour ces matchs de téléprospection, vous pensez à qui ?…